L’Université de Liège,l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège et la Ville de Liège apportent l’essentiel du contingent de ce comité organisateur qui joue un rôle central dans la phase de présélection des ouvrages. Sa richesse repose sur le nombre mais aussi la qualité et la diversité d’horizons des représentants choisis. C’est le signe incontestable de l’ambition de ce prix.

Jean Winand assure la fonction de Délégué général et de porte-parole de ce prix littéraire dévolu aux essais.

Arthur Bodson (ULiège)

Docteur en Philosophie et Lettres (langues classiques)
Professeur à l’Université de Liège (chaire de langue latine)
Recteur de la même université de 1985 à 1997
Président le l’Agence universitaire de la Francophonie de 1998 à 2001.
Publications sur l’histoire du stoïcisme, l’enseignement du latin et l’enseignement universitaire.

Alain Delaunois (Académie Royale des Beaux-Arts)

Licencié en Information et Arts de Diffusion de l’Université de Liège, Alain Delaunois a longtemps été critique littéraire et arts plastiques au quotidien Le Soir, dans le domaine des lettres belges, du roman, de l’essai et des avant-gardes artistiques. Journaliste à la RTBF, en TV, en radio et sur le Web, il a notamment couvert l’actualité culturelle pour les journaux d’information. Dans le domaine de l’enseignement, il a exercé comme maître de conférences à l’ULiège (département Médias, culture et communication), et donne cours aux étudiants du supérieur de l’Académie royale des Beaux-Arts – ESAVL. Commissaire d’expositions, il est l’auteur de nombreux textes et études pour des catalogues d’art plastique. Il est actuellement attaché scientifique auprès des Musées de Liège.

 

photoMartine Doutreleau (Ville de Liège) 

Martine Doutreleau est licenciée en Information et Arts de Diffusion (ULiège, 1978).

Depuis 1998, elle est directrice des relations publiques et de la communication à Eurogare. Ce bureau d’études est spécialisé dans les projets ferroviaires et architecturaux et a notamment conçu et réalisé la gare de Liège-Guillemins, dessinée par Santiago Calatrava

Céline Eloy (Académie Royale des Beaux-Arts)

Docteur en Histoire de l’Art (Université de Liège), elle allie dans sa pratique ses deux centres d’intérêt principaux en favorisant des recherche sur la muséalisation de l’art contemporain et plus particulièrement sur les pratiques artistiques dématérialisées. Elle a exercé différents postes au sein de galeries d’art et de compagnies de théâtre. Elle est actuellement professeur d’Histoire de l’art à L’Académie Royale des Beaux-Arts tout en poursuivant son activité de critique d’art.

Loraine Jacoletig (Académie Royale des Beaux-Arts)

Titulaire d’un Master en Histoire de l’Art et Archéologie de l’Université de Liège et agrégée de l’enseignement secondaire supérieur.
Intéressée particulièrement par l’art plastique contemporain/actuel, a séjourné à Berlin et a travaillé dans une galerie d’art puis un centre d’art contemporain.
Actuellement, elle est engagée au secrétariat de l’école Supérieure des Arts de la Ville de Liège et est également guide pour l’association « Art&Fact ».

IMG_8172Marie-France Mahy (Ville de Liège)

Directrice-présidente et directrice du département Logopédie de  la Haute Ecole de la Ville de Liège de 1996 à 2010
-Expert au cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur Jean-Claude Marcourt depuis 2008
-Présidente du CPAS de Liège
-Présidente de l’ASBL « solidarité avec les sinistrés de la rue Léopold »
-Présidente de l’ASBL « Monos » (art contemporain)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAJacqueline Munten (Ville de Liège)

née à Liège en 1950-Licenciée en psychologie et agrégée (Ulg)
-Chercheure en sciences de l’éducation (Ulg) 1992 – 2005
-Enseignante aux sections « Animateurs » et « infirmier breveté » à l’école des Femmes prévoyantes Socialistes à liège jusqu’en 2011.(retraitée depuis septembre 2011).
-Membre du conseil d’administration de l’ASBL « La Bobine ».
– Membre du conseil d’administration de l’ASBL « Lis-moi qui tu es ».

Jeannine Paque (Ville de Liège)

Professeure honoraire dans l’enseignement supérieur pédagogique et collaboratrice à l’Université de Liège.

Activité scientifique : études critiques.

Axes principaux de recherche et de publications (livres et articles) :
la littérature française de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. La littérature française de Belgique. La littérature au féminin. Collabore régulièrement à la revue des lettres belges Le Carnet et les Instants.

 

Gerda Poot (Ville de Liège)

Née à Louvain en 1953.
– Préfète des études à l’Athénée Leonardo da Vinci, retraitée
– Membre de L’ASBL « Lis-moi qui tu es » et de L’ASBL « Jubilacion » ( qui développe des projets d’habitations groupées citoyenne, solidaire et autonome pour seniors).

PurnelleGérald Purnelle (ULiège)

Enseignant-chercheur à l’université de Liège, il dirige le Centre Informatique de Philosophie et Lettres (CIPL) et est directeur-adjoint du Laboratoire d’Analyse Statistique des Langues Anciennes (LASLA). Ses principaux domaines de recherche sont la métrique française et l’analyse des formes, la statistique textuelle et l’histoire de la poésie francophone de Belgique – disciplines qu’il enseigne, ainsi que l’explication d’auteurs latins en lettres modernes et l’informatique appliquée aux études de lettres. Il est par ailleurs éditeur scientifique de l’œuvre du poète belge Jacques Izoard, et co-directeur d’une collection patrimoniale « Ha ! » au Taillis Pré, dédiée à la réédition de poètes belges.

Bruno Sciannamea
Profondément attaché à la ville de Liège où il est né et réside, Bruno Sciannamea est diplômé de la Faculté des Sciences Appliquées de l’Université de Liège (2006). Son parcours professionnel en tant qu’ingénieur civil des constructions a d’abord débuté par de le recherche à l’Université de Liège pour se poursuivre dans le domaine des chemins de fer (Infrabel) et celui des ouvrages d’art routiers (SPW). Depuis 2018, c’est à nouveau dans le monde du rail qu’il opère (SPF Mobilité et Transports).
En 2018 encore, son attrait pour la Cité ardente l’a poussé à créer et présider l’asbl « Cercle des Amis de la Cité Ardente Liège ».
Lecteur assidu depuis son enfance, son univers littéraire est varié. Adolescent, il participe et est lauréat du concours de nouvelles organisé par l’Athénée Royal de Montegnée dont il fréquente les bancs. Adulte, il se met à l’écriture et rédige son premier roman.
Depuis deux ans, il « croque » à l’encre de Chine Liège et son patrimoine avec le plus grand des plaisirs.

Jean-Renaud Seba (ULiège)

Né à Liège en 1951, Jean-Renaud Seba a enseigné l’anthropologie philosophique à l’Université de Liège, où il a dirigé l’Unité de recherche en Métaphysique et Théorie de la connaissance (MéThéor). Ses travaux portent principalement sur l’anthropologie philosophique, la métaphysique et l’idéalisme allemand.

Pierre Somville (Ville de Liège)

Professeur honoraire d’Esthétique et philosophie de l’art à l’Université de Liège, Pierre Somville est l’auteur de nombreux essais portant sur l’art et la philosophie, de l’Antiquité à l’art contemporain. Il est membre de l’Académie royale de Belgique (Classe des Arts) et Secrétaire général de l’Institut royal d’Histoire de l’Art et d’Archéologie de Bruxelles.

josephJoseph Vromans  (Ville de Liège) 

Joseph Vromans (*Tilburg, 1949) est philologue. Docteur en philosophie et lettres et professeur ordinaire émérite à l’Université de Liège (ULg), il a travaillé aux universités de Nimègue, Liège, Cologne, Leyde, Mons et Bruxelles (ULB). Ses domaines de recherches sont la philologie, la lexicographie et la traductologie.

 

 

Jean Winand

Jean Winand (1962) est professeur ordinaire à la Faculté de Philosophie et Lettres, où il occupe la chaire d’égyptologie. Il est également le Doyen en exercice de ladite Faculté. Sur le plan scientifique, ses centres d’intérêt sont la langue et la littérature de l’Egypte ancienne, et l’écriture hiéroglyphique. Parmi ses monographies, il convient de citer Etudes de néo-égyptien, 1.La morphologie verbale (1992), Grammaire raisonnée de l’égyptien classique (avec Michel Malaise, 1999) et Temps et aspect en égyptien ancien. Pour une approche sémantique (2006). Lauréat, en 2015, du prix Anneliese Maier de la Fondation Alexander von Humbolt, il est également Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques (France), 2015 et membre de l’Académie royale de Belgique, Classe des Lettres, depuis 2017.

Membres permanents

Louis Gerrekens (ULiège)

Professeur ordinaire en langue et littérature allemandes modernes à l’Université de Liège. Son domaine de recherche principal est la littérature de l’Aufklärung à l’entre-deux-guerres.
Dans de nombreuses publications rédigées en allemand, il analyse notamment l’évolution au 19ème siècle des techniques d’écriture, intimement liées aux progrès des connaissances scientifiques ainsi que les conséquences des différentes formes de censure sur les tchniques narratives. Il s’est audssi longuement attaché à décrypter l’intertextualité inscrite dans des textes du Réalisme poétique allemand , dans lesquels cette pratique n’avait été que peu étudiée.
Egalement Président de l’Association des Facultés ou Etablissements de Lettres et Sciences humaines du monde francophone qui est un des réseaux de l’AUF, il est actuellement Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège.

Jean Pierre Hupkens (Ville de Liège)

Licencié en droit de l’université de Liège, Jean Pierre Hupkens est échevin de la Culture de la Ville de Liège depuis 2006.

André DELALLEAU

Né à Liège en 1960, André Delalleau est directeur de l’Ecole Supérieure des Arts de la Ville de Liège. Dans son travail d’artiste, il utilise de nombreuses techniques : peinture, photographie, vidéo, objets trouvés… Il a également recourt aux mots et aux rébus.