RÈGLEMENT PRIX LITTÉRAIRE PARIS – LIEGE

1 – Généralités

La Ville de Liège, avec le soutien de la Ville de Paris, organise un prix littéraire, dénommé “Prix Paris – Liège”. Le Prix sera décerné pour la première fois en 2012.

Le “Prix Paris – Liège”, doté de 10.000,00 EUR (dix mille euros) offerts par la Ville de Liège, récompense annuellement le meilleur essai original portant sur les sciences humaines, écrit en langue française et publié au cours de l’année qui précède celle de la remise du prix.

Par « essai », on entend un ouvrage de réflexion théorique et critique destiné à un public large et non nécessairement spécialisé. Ses critères en sont la qualité d’écriture, la pertinence scientifique des idées développées et l’originalité du thème abordé.

 

2 – Instances de décision

Le fonctionnement du “Prix Paris – Liège” est assuré par un comité organisateur et un jury, aux compétences distinctes.

Le siège administratif du Prix se trouve à l’Échevinat de la Culture : En Féronstrée 92 à 4000 Liège.
– Le comité organisateur

Le comité organisateur est composé de représentants désignés par les Institutions associées au Prix : cinq membres sont désignés par la Ville de Liège, cinq membres par l’Université de Liège et cinq membres par l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège. Les membres sont désignés pour un terme de trois ans, renouvelable.

Les membres du comité organisateur ne peuvent faire partie du jury.

Le comité organisateur désigne en son sein un secrétaire général, qui en est également le porte-parole.

Outre les tâches administratives liées au bon fonctionnement du Prix, le comité organisateur assure la présélection des ouvrages qui seront soumis au Jury.
– Le jury

Le jury est international et se compose de neuf membres désignés annuellement par le comité organisateur : quatre Belges, quatre Français, un Luxembourgeois. Le président du jury est désigné chaque année par le comité organisateur.

 

3 – Fonctionnement du prix

Chaque année, le comité organisateur établit une liste ne dépassant pas vingt ouvrages. Il sollicite les éditeurs francophones et les invite à lui soumettre un ou plusieurs ouvrages. La sélection des vingt essais se fait à partir des envois des éditeurs et des titres apportés par les membres du comité organisateur.

Quinze jours avant la date de proclamation, le jury annonce, lors d’une première délibération tenue à Paris, la sélection des cinq titres finalistes.

Le lauréat est désigné au terme d’une seconde et dernière délibération du jury réuni à Liège.

Dans les deux délibérations, le vote se fait par bulletin secret. En cas d’égalité de votes, la voix du président est prépondérante.

Si à l’issue d’un premier tour, aucun ouvrage n’atteint la majorité absolue, un second tour est organisé entre les meilleurs résultats. Il sera procédé à autant de tours que nécessaire pour obtenir la majorité absolue des voix.

Le jury est souverain et ses décisions sont sans appel.

Si le jury l’estime nécessaire, le Prix peut être scindé.